Les ruelles de Montréal, un trésor inexploité

Il en coûte de 20 à 30 000$ pour réaliser une ruelle verte. Le centre-ville de Montréal compte 150 de ces ruelles qui ont le potentiel d’être transformées. La ville devrait donc investir moins de 5M$ pour procéder avec cette amélioration.

Afin d’amortir des coûts, des associations pourraient être faites pour y intégrer un volet marchand, tel que des cafés, bouquinerie, artisans et artistes… Montréal et ses ruelles sont indissociables et à l’heure actuelle servent prioritairement à la gestion des déchêts, livraisons et autres activités plus ou moins intéressantes. 

Alors que l’accent des dernières années est sur l’implantation de pistes cyclables, ne serait-il pas intéressant d’inclure ses dernières dans les ruelles pour libérer la circulation automobile et conserver les stationnements sur rue?